Conseils d'utilisation et précautions à prendre  pour une harpe

 

La vie d'une harpe dépendra aussi de l'attention que lui portera son musicien.

 

La chaleur et l'humidité

Le bois dont est constitué la harpe va réagir en fonction de l'hygrométrie :

- dans un milieu humide, les fibres du bois absorbent l'humidité. Elles se gonflent.

- dans un milieu sec, les fibres vont restituer l'humidité qu'elles contiennent afin de s'adapter au milieu ambiant.

Si le passage d'un milieu humide à un milieu sec est brutal, il y a risque de fentes et d'éclatement du bois.

Pour cette raison, il est conseillé de protéger la harpe lors d'un transport où elle risque de subir des différences de température et d'hygrométrie. La housse de protection lui permettra une adaptation plus douce et la protégera également des chocs.

Pour les mêmes raisons, il est fortement déconseillé de laisser sa harpe dans une voiture en plein soleil, près d'une source de chaleur (radiateur, fenêtre ensoleillée, projecteurs lors d'un concert,...).

Eviter également, lors d'un voyage par temps froid de ranger la harpe dans le coffre de la voiture. Il est préférable qu'elle soit dans l'habitacle.

La tension des cordes va suivre les réactions du bois. Il faudra bien souvent ré-accorder la harpe après un voyage ou un changement météo.

 

Accorder sa harpe

Une harpe neuve va demander un peu de temps avant de se stabiliser. Elle donnera sa pleine puissance et sa sonorité au bout d'une année.

Le fait de jouer fréquemment (et donc de l'accorder) favorise la stabilisation.

Il est conseillé de commencer l'accordage par les cordes des notes basses qui exercent plus de tension sur la table d'harmonie et de finir par les cordes des notes aiguës.

Les harpes que je fabrique ne possèdent pas de leviers demi-tons. Le musicien accorde donc la harpe en fonction des morceaux qu'il va jouer.

Avec le temps, la table d'harmonie va se bomber sous l'effet de la traction exercée par les cordes. C'est normal sauf si elle arrive au point de rupture.

Les petits instruments de musique réagissent constamment à l'hygrométrie. C'est le cas de mes petites harpes.

 

Le bois

Il n'y a pas d'entretien spécial à effectuer. La teinte du bois va devenir plus foncée avec le temps.

La finition de la harpe la protège de quelques gouttes de pluie, mais ne prévoit pas une averse. Il faut donc la mettre à l'abri en cas d'intempérie.

Si de la poussière s'y dépose, elle pourra être enlevée à la main ou avec un chiffon sec.